Société du Canal Seine-Nord Europe

Apprenez-en plus sur le Canal Seine-Nord Europe

Qu’est-ce que le Canal Seine-Nord Europe ? Quels sont ses objectifs et son ambition au cœur de la Région, de la France et de l’Europe ? 

Le Canal chez vous

Vous souhaitez connaître le projet au plus près de chez vous ? Retrouvez les informations qui vous concernent sur le site de votre territoire.

4 questions à Valérie Stolle

Publié le 7 novembre 2022
Valérie STOLLE, Déléguée Départementale du service public de l'insertion et de l'emploi (SPIE) de l’Oise

Quelles sont les missions du Service public de l’insertion et de l’emploi de l’Oise ?

Le SPIE est une nouvelle démarche proposée par le ministère du travail pour favoriser le retour vers l’emploi. Il a été mis en place en 2021 dans l’Oise. Nous sommes là pour renforcer l’accompagnement des personnes qui ont le plus de mal à s’insérer sur le marché du travail.

Notre service fonctionne avec un réseau d’acteurs de l’insertion et de l’emploi du territoire, qu’en tant que déléguée du SPIE pour le Conseil départemental de l’Oise, je coordonne.

Comment agissez-vous auprès de vos différents publics ?

Nous proposons un accompagnement sur mesure et dans la durée, aux personnes
cherchant un emploi. Il s’agit d’éviter les ruptures de parcours, de capitaliser sur les
compétences acquises à chaque expérience, d’amener à un emploi durable…

En parallèle, nous aidons les entreprises oisiennes dans leur processus de recrutement. Nous allons nous-mêmes sur le terrain, à la rencontre des bénéficiaires et des différents partenaires, pour trouver les profils recherchés que nous soumettons aux employeurs.

“ Ce projet est une bouffée d’oxygène pour notre territoire, avec de belles opportunités d’emploi et de formation.”

Quels sont les premiers résultats sur le terrain ?

Depuis 2019, 28 personnes ont été recrutées et travaillent actuellement sur les différents chantiers du Canal en cours dans le Compiégnois, dont 22 en contrat d’insertion. Pour le SPIE, un nouveau défi s’ouvre maintenant avec les travaux du rescindement de l’Oise. Il y a cinq fois plus de besoins que l’année dernière à la même période, avec de nouveaux métiers à couvrir et de nouvelles contraintes, par exemple, tout simplement : savoir nager ! Plus de 40 000 heures d’insertion sont à engager dans les 2 ans.

Comment s’inscrit le SPIE dans la démarche Grand Chantier qui accompagne le Canal Seine-Nord Europe ?

Les entreprises en marché avec la SCSNE sont engagées par une clause sociale d’insertion. Nous les aidons à trouver le personnel compétent et fiable, dans ces publics souvent non formés mais aptes et motivés. C’est un gros travail d’identification avec tous nos partenaires, mais aussi de pédagogie auprès des entreprises. Et ça marche !

Je pense à une entreprise de construction qui est déjà à plus de 150 % de réalisation de clause sociale. Ce qui peut d’abord être vécu comme une contrainte devient alors une fierté… Avec les équipes de la Société du Canal Seine-Nord Europe et tout notre réseau, nous travaillons en confiance, dans la volonté de faire de ce projet capital une source d’emplois dès maintenant, mais aussi pour l’avenir de notre région.