Actualités

28 janvier 2019 - Réunion d’échanges avec la FRTP Hauts de France sur les travaux du secteur Compiègne-Passel

La SCSNE a répondu à l’invitation de la FRTP de venir présenter le projet de canal Seine-Nord Europe. Des échanges ont eu lieu à cette occasion sur les perspectives de passation de marchés de travaux. Dans un souci de transparence et d’information égale de toutes les entreprises potentiellement intéressées par ces marchés, la SCSNE rend public le contenu de ces échanges.

La Société du canal Seine-Nord Europe a rencontré, lundi 28 janvier 2019 à Marcq-en-Baroeul une cinquantaine de représentants d'entreprises de travaux publics implantées en Hauts-de-France (agences, filiales de grands groupes, entreprises régionales) qui avaient répondu à l’invitation de la Fédération régionale des travaux publics.

En présence de Bernard Duhamel, président de la Fédération régionale des Hauts-de-France, la réunion a été l’occasion d’échanger sur l’avancement du projet et les bonnes pratiques de la profession dans la perspective de l’engagement des travaux du secteur 1 entre Compiègne et Passel (Oise) à l’horizon fin 2020.

Les remarques et les échanges avec les professionnels vont permettre à la SCSNE d’alimenter sa réflexion sur l’allotissement des travaux, les clauses et les critères dans les appels d’offres favorables à l’atteinte des objectifs qui guident le projet : l’éco-performance, le partenariat et la participation, l’innovation et la sécurité du chantier.   

Retrouvez ces éléments d'informations dans la rubrique Marchés publics.

Retrouvez ci-dessous la note de présentation de la réunion et le document support présenté aux entreprises lors de cette rencontre :

25 janvier 2019 – L’observatoire de l’environnement du projet CSNE prend ses fonctions

Crédits photographiques : Francis Cormon

Suite à l’appel à candidature lancé l'été dernier, s’inscrivant dans le nouveau cadre fixé par le Directoire de la SCSNE, l’Observatoire de l’environnement a connu sa réunion d’installation ce vendredi 25 janvier 2019 sous la présidence de Guy Fradin, son nouveau président. Ce dernier reprend le pilotage des travaux qui étaient coordonnés par Jean Lafont depuis 2009. Les trois commissions thématiques (Espaces naturels et biodiversité ; Hydraulique, hydrogéologie, cours d’eau ; Architecture et paysage), repartant des travaux engagés depuis 2009, voient une dizaine de nouveaux membres, issus notamment des collectivités territoriales concernées par le projet.

L’installation de l’observatoire de l’environnement répond à l’objectif d’éco-performance et à l’ambition environnementale de la SCSNE de créer un canal vivant, de maîtriser les impacts hydrauliques et d’intégrer le projet dans les territoires. Le rôle de l’observatoire de l’environnement, instance indépendante, est de produire une expertise en vue de suivre les effets du projet sur l’environnement et d’orienter la maitrise d’ouvrage en anticipant les problématiques et permettre l’exemplarité.

(Plus d’information sur la composition de l’observatoire sur notre site internet : https://www.canal-seine-nord-europe.fr/Gouvernance/Decisions-du-Directoire/15-janvier-2019-Decision-portant-nomination-des-membres-de-l-Observatoire-de-l-Environnement-du-projet-de-canal-Seine-Nord-Europe-Mise-en-ligne-le-24-janvier-2019)

Meilleurs voeux 2019 !

20 décembre 2018 - L'Europe au conseil de surveillance de la SCSNE

Péter Balazs coordonnateur du corridor Mer du Nord Méditerrannée

Le Professeur Péter Balazs, ancien commissaire européen, ancien ministre des affaires étrangères de Hongrie, et actuel coordonnateur du corridor Mer du Nord Méditerranée, était l’invité de Xavier Bertrand, président du conseil de surveillance pour cette réunion du conseil tenue à Lille le 20 décembre 2018. Le Professeur Péter Balazs a rappelé l’appui de la Commission Européenne pour le programme Seine Escaut commun entre la Belgique et la France, et plus particulièrement le Canal Seine-Nord Europe.

 

Dominique Riquet, député européen, était également présent. Ceci a permis de faire un point sur les  discussions actuelles entre le Parlement et le Conseil (qui réunit les chefs d'État ou chefs de gouvernement des États membres) pour les prochains programmes de financement européen à partir de 2021. Les perspectives montrent que le programme Seine Escaut au cœur duquel se situe le Canal Seine-Nord Europe serait éligible à une hausse du taux de financement à hauteur de 50% du montant des travaux contre 40% actuellement. Le programme Seine Escaut est en effet un projet transfrontalier majeur pour développer le réseau européen de transport fluvial.

Au cours de cette réunion, le conseil de surveillance a notamment adopté le budget 2019 de la Société du Canal Seine-Nord Europe, ainsi qu’une convention de partenariat entre l’Etat (représenté par la DREAL Hauts de France) et la SCSNE pour le dispositif Canal Accueil de la démarche Grand Chantier. Ce dispositif vise à préparer l’accueil des salariés du chantier.

Plus d’informations sur les dispositifs mis en place en lien avec les territoires.

30 novembre 2018 - Le Comité territorial de l'Artois-Cambrésis s'est réuni à Arras

Après les comités territoriaux du Noyonnais-Compiégnois le 18 octobre et de Santerre – Haute-Somme le 23 novembre, c’était au tour du comité territorial de l’Artois-Cambrésis de se réunir ce vendredi 30 novembre à Arras.

La réunion s’est déroulée en présence de Jean-Damien PONCET et Séverine Riche, membres du directoire de la Société du Canal Seine-Nord Europe, Xavier-Yves Valère, chef de mission au SGAR (Secrétariat général aux affaires régionales), Fabien SUDRY, préfet du Pas-de-Calais, Richard SMITH, sous-préfet, Jacques PETIT, élu régional et maire de Marquion et Pierre GEORGET, conseiller départemental du Pas-de-Calais et président de la communauté de communes Osartis-Marquion.

Le comité territorial rassemble à la fois les élus et les institutions des territoires engagés dans la démarche grand chantier du projet de canal Seine-Nord Europe. Cette réunion a notamment permis d'évoquer les actualités de la SCSNE et les avancés du projet sur le Secteur 1. La SCSNE a également saisi l’opportunité de ce temps d’échange avec les territoires de l’Artois-Cambrésis pour présenter aux participants la méthodologie du travail réalisé avec les établissement de coopération intercommunale (EPCI) dans le cadre des contrats territoriaux de développement.

Plus d'information sur l'organisation avec les territoires : https://www.canal-seine-nord-europe.fr/Emploi-et-developpement-economique