Société du Canal Seine-Nord Europe

Apprenez-en plus sur le Canal Seine-Nord Europe

Qu’est-ce que le Canal Seine-Nord Europe ? Quels sont ses objectifs et son ambition au cœur de la Région, de la France et de l’Europe ? 

Le Canal chez vous

Vous souhaitez connaître le projet au plus près de chez vous ? Retrouvez les informations qui vous concernent sur le site de votre territoire.

Les quais travaux de l’Oise

Publié le 3 mai 2024

Afin de favoriser l’approvisionnement et les évacuations de matériaux des chantiers du Canal Seine-Nord Europe (CSNE) par voie fluviale et limiter ainsi la circulation de camions, la construction du Canal s’appuie sur les infrastructures navigables actuelles ; le canal latéral à l’Oise et le canal du Nord. Ainsi, la Société du Canal Seine-Nord Europe aménage plusieurs quais dédiés aux travaux du CSNE sur ces canaux, à proximité des emprises chantier.

5 quais travaux prévus dans l’Oise

Dans le sud du tracé, les deux premiers quais situés à Ribécourt-Dreslincourt et Pimprez ont été réalisés en 2021-2022. Positionnés sur le canal latéral à l’Oise qui sera élargi et approfondi pour devenir le CSNE, ils sont d’ores et déjà utilisés dans le cadre des travaux (et réservés exclusivement à cet usage pour le moment).

Le quai de Pimprez a, par exemple, permis d’évacuer du bois issu de déboisements réalisés pour libérer les emprises du CSNE et est également utilisé dans le cadre de la construction du pont de la RD 40 bis. Le quai de Ribécourt-Dreslincourt, en plus de sa proximité avec les emprises chantier, est également à proximité d’une voie ferrée qui fait l’objet de travaux de raccordement en lien avec SNCF Réseau pour permettre une logistique multimodale.

Dans le Noyonnais, deux autres quais seront construits à Noyon et Catigny et un quai existant à Pont l’Évêque sera réaménagé.

Comment se construit un quai travaux ?*

Étape 1

Des palplanches, profilés en acier d’environ 12 mètres de long, sont enfoncés dans le sol par vibrations (vibrofonçage) et parfois, selon la nature du sol, à l’aide d’un marteau pneumatique (masse coulissante sur un mât). Elles permettent de constituer un rideau qui participe à l’étanchéité du Canal.

Étape 2

Un contre-rideau, constitué de plus petits profilés en acier de 4 à 5 mètres de long, est réalisé à quelques mètres du rideau de palplanche selon la dimension du quai.

Étape 3

La zone entre les palplanches (rideau principal) et le contre-rideau est terrassée pour installer des tirants (barres métalliques) dans le sol afin d’assurer la jonction entre les profilés en acier et ainsi stabiliser l’ensemble

Étape 4

Une fois les palplanches mises en place, une poutre de couronnement en béton est coulée en tête du rideau principal soit sur la partie émergente du mur de palplanches stabilisant ainsi la paroi étanche dans la durée. 

Étape 5

Les matériaux entre le canal et le nouveau quai sont excavés puis différents équipements sont installés sur le quai comme :

  • Les bollards (bittes installées en bordure du quai pour permettre aux bateaux d’amarrer),
  • Les pare-chocs permettant d’amortir l’amarrage et le déchargement des bateaux le long du quai,
  • Des échelles permettant la sortie d’eau en cas de chute,
  • Les équipements de sécurité tels que les branchements incendie.

Étape 6

Les travaux d’enrobés viennent finaliser la réalisation des quais.

* Les techniques utilisées pour réaliser les quais de transbordement varient selon les caractéristiques du sol. Les étapes expliquées ci-dessus correspondent aux étapes de construction des quais de Pimprez et de Ribécourt-Dreslincourt. La réalisation du quai travaux de Noyon ne comprendra pas les étapes 2 et 3 (mise en place du contre-rideau et de tirants) car les bonnes caractéristiques du sol ne nécessitent pas la mise en place de ces renforts. 

Ces étapes en image