Société du Canal Seine-Nord Europe

Apprenez-en plus sur le Canal Seine-Nord Europe

Qu’est-ce que le Canal Seine-Nord Europe ? Quels sont ses objectifs et son ambition au cœur de la Région, de la France et de l’Europe ? 

Le Canal chez vous

Vous souhaitez connaître le projet au plus près de chez vous ? Retrouvez les informations qui vous concernent sur le site de votre territoire.

Mesures compensatoires : boisement et reboisement

Publié le 19 décembre 2023

L’environnement est au cœur du Canal Seine-Nord Europe depuis le lancement du projet. Cela se traduit par l’application de la démarche E-R-C « éviter-réduire-compenser » dès la conception du projet et à faire en sorte d’éviter au maximum les impacts sur l’environnement ou à les réduire lorsqu’ils ne peuvent être évités.. Les travaux de compensation environnementale sur l’ensemble du tracé du canal représentent plus de 1200 hectares.

des appels à projets pour reboiser dans les hauts-de-france

Dans le cadre des compensations défrichement, la Société du Canal Seine-Nord Europe a fait le choix de contribuer au maintien et au développement de la filière bois des Hauts-de-France. Pour cela, deux appels à projets ont été lancés, « Mesures compensatoires boisement et reboisement » en 2019 et « Plantations et replantations de boisement de production »  en 2022, en partenariat avec Fransylva Hauts-de-France. 

Les résultats de ses appels à projets ont permis à 22 propriétaires de forêt privées, de l’Oise, la Somme, le Nord et le Pas-de-Calais, de voir leurs terrains à nouveau entretenus pendant 2 ans puis les propriétaires s’engagent à une gestion durable pendant 15 ans.

Les boisements ont ainsi commencé en 2020 et ils se situent sur les communes de :

  • [Oise] Carlepont, Remy, Rouvillers, Margny-aux-Cerises, Elincourt-Saint-Marguerite, Beaurepaire,
    Hemevilliers, Ressons-sur-Matz, Caisnes
  • [Somme] Tilloloy, Moislains, Champien, Remaugies
  • [Pas-de-Calais] Wicquinghem, Ramecourt, Beauvoir-Wavans, Velu
  • [Nord] La Longueville, Morbecque, Wambaix

Retrouvez le communiqué de presse : les aménagements environnementaux et le partenariat avec le filière sylvicole des Hauts-de-France

Visite sur la parcelle de Margny-aux-Cerises déc2023

Double intérêt pour les propriétaires

L’intérêt est double, à la fois écologique et économique. Pour les reboisements, les terrains sont parfois en impasse sylvicole : ils ont une structure malade qui ne permet plus de régénération naturelle, et se retrouvent avec un intérêt écologique très réduit. Ils ne produisent plus ou peu de dioxyde de carbone, tant recherché pour lutter contre le réchauffement climatique. De plus, le remplacement des arbres sur ces parcelles est très onéreux pour les propriétaires. Avec ces appels à projets de la SCSNE, le reboisement va donc permettre de faire renaître ces parcelles avec un nouveau boisement.

Ces dispositifs vont également permettre de dynamiser la filière bois régionale.

Pour en savoir plus sur la gestion de la forêt 36 idées reçues sur la forêt (fransylva.fr)