Société du Canal Seine-Nord Europe

Apprenez-en plus sur le Canal Seine-Nord Europe

Qu’est-ce que le Canal Seine-Nord Europe ? Quels sont ses objectifs et son ambition au cœur de la Région, de la France et de l’Europe ? 

Le Canal chez vous

Vous souhaitez connaître le projet au plus près de chez vous ? Retrouvez les informations qui vous concernent sur le site de votre territoire.

L’environnement au cœur du Canal Seine-Nord Europe

Publié le 19 juin 2023

Le Canal Seine-Nord Europe, qui reliera en 2030 Compiègne à Aubencheul-au-Bac, est un projet d’infrastructure fluviale majeur. Ses 107 km permettront de connecter les Hauts-de-France à l’Europe et de soutenir le développement économique de toute une région. Mais cette ambition économique est-elle en phase avec les enjeux écologiques de notre époque ?

Et bien oui, car le Canal Seine-Nord Europe est, aussi, un projet écologique par nature.

Une ambition : concilier économie et écologie

Les atouts écologiques du fluvial sont indéniables : faibles émissions de CO2 avec un bilan carbone 3 à 5 fois inférieur à celui du transport routier, économie d’énergie avec une consommation des péniches 3 à 4 fois moins importante qu’un camion, faibles nuisances sonores, absences d’embouteillage…

En multipliant par 5 le trafic fluvial sur l’axe Nord – Ile-de-France, le Canal Seine-Nord Europe va s’inscrire en complémentarité avec les autres modes de transport et retirer l’équivalent de 1 million de camions par an sur les routes de France. Il va ainsi contribuer à la transition écologique et énergétique pour agir efficacement contre le réchauffement climatique, la pollution de l’air et pour la préservation des ressources naturelles.

Une démarche environnementale sur tous les fronts

Cette ambition écologique va-t-elle trouver son écho sur le terrain ? Le chantier du Canal va-t-il préserver la biodiversité des Hauts-de-France ? Son fonctionnement va-t-il impacter la ressource en eau ? Les paysages seront-ils respectés ?

Des questions que chacun peut se poser aujourd’hui et dont les réponses apportées par la Société du Canal Seine-Nord Europe et ses partenaires sont claires. Le Canal Seine-Nord Europe est pensé à travers une démarche environnementale qui se décline à chaque étape : conception, réalisation et exploitation du Canal.

La préservation de la ressource en eau, la protection de la biodiversité et le respect de l’identité des paysages des Hauts-de-France sont au cœur de la démarche du Canal. Ces enjeux font l’objet d’études mobilisant de nombreux experts, de concertations et de procédures règlementaires veillant à leur pleine intégration dans le projet. Signe de cet engagement : la délivrance de l’autorisation environnementale par l’État pour le secteur du Canal dans la vallée de l’Oise a été obtenue en 2021.

Et concrètement ?

La transition écologique et énergétique se traduit dès les travaux du Canal à travers un chantier éco-responsable qui favorisera l’approvisionnement des matériaux de construction par bateau ou par train et réemploiera au maximum les terres creusées ou les valorisera.

Pour préserver l’eau, le Canal Seine-Nord Europe sera alimenté par la rivière Oise, dont le débit est suffisant plus de 90% du temps, et n’effectuera aucun prélèvement dans les nappes phréatiques. En période de trop faible débit de l’Oise, particulièrement l’été ou en période de sécheresse, la retenue d’eau de Louette située dans la Somme assurera son alimentation. Le Canal sera aussi économe en eau grâce à une étanchéité très performante de sa « cuvette », limitant les infiltrations, et un recyclage intégral de l’eau utilisée lors du passage des bateaux au niveau des écluses.

Côté biodiversité, la faune, la flore et les habitats d’espèces existants font partie intégrante du projet. Le Canal Seine-Nord Europe est conçu comme un Canal vivant, lieu d’accueil et de vie de multiples espèces.

À ses abords, plus de 1 200 hectares de sites naturels seront restaurés ou créés : 25 km de berges écologiques, aménagements spécifiques pour la traversée de la faune et la préservation des couloirs écologiques, plus de 60 sites de compensation avec des zones humides, des mares, des prairies sèches, des haies, des boisements…

Et sur le chantier, de nombreuses mesures sont prises pour éviter ou réduire les effets sur la faune et la flore, comme le déplacement d’espèces végétales, d’amphibiens ou de poissons ou encore le défrichement en dehors des périodes de reproduction des oiseaux. Au-delà de l’équivalence écologique, le Canal vise à terme un accroissement de la biodiversité.

Et pour les paysages et le cadre de vie des habitants ? 

Le Canal Seine-Nord Europe veille à créer un nouveau cadre paysager s’inscrivant naturellement dans les territoires traversés. Différents espaces paysagers seront créés pour assurer sa bonne intégration visuelle. De même que pour ses ouvrages d’art et ses écluses qui font l’objet d’un traitement architectural unitaire, sobre et élégant. La présence de l’eau, les berges accessibles aux promeneurs, les pistes cyclables, pontons de pêche, port de plaisance et autres aménagements récréatifs offriront de nouveaux espaces de vie agréables pour les habitants comme pour les visiteurs.

Le Canal Seine-Nord Europe est un projet de son temps, qui souhaite concilier économie et écologie. Ses engagements sur le chantier et sur le long terme en témoignent, l’environnement n’est pas une composante parmi d’autres mais bien le cœur même du projet.

L’info en +

Un Observatoire de l’environnement, instance indépendante constituée notamment d’experts, a été créé en 2018 pour conseiller sur la conception et suivre les effets du Canal Seine-Nord Europe sur l’environnement, pendant les travaux et jusque 10 ans après sa construction.

Aller + loin

Pour tout savoir sur la démarche environnementale du Canal Seine-Nord Europe

Un dépliant

Document

Ajouté le 13 juin 2023 - Mis à jour le 13 juin 2023

Dépliant L'environnement au cœur du Canal

Des vidéos sur l'eau

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Un film sur la démarche environnemental du Canal

Lire la vidéo