Société du Canal Seine-Nord Europe
fr_square_cef_logo

Apprenez-en plus sur le Canal Seine-Nord Europe

Qu’est-ce que le Canal Seine-Nord Europe ? Quels sont ses objectifs et son ambition au cœur de la Région, de la France et de l’Europe ? 

Le Canal chez vous

Vous souhaitez connaître le projet au plus près de chez vous ? Retrouvez les informations qui vous concernent sur le site de votre territoire.

Territoire
Compiégnois-Noyonnais

Dans le compiégnois

Sur son tracé entre Compiègne et Passel, le Canal sera équipé de trois nouveaux quais de transbordement, d’une écluse et de sept franchissements (onze ponts) routiers pour assurer la liaison entre les communes de ses deux rives.

L’écluse de Montmacq

Située sur les communes de Cambronne-lès-Ribécourt et de Montmacq, l’écluse de Montmacq assure la jonction entre les biefs aval et amont du secteur 1. Ce sera désormais la seule écluse à franchir pour les bateaux entre Compiègne et Passel. Cela représente un gain de temps d’une demi-heure, qui, associé à l’élargissement de la voie d’eau et à l’adoucissement des courbes, fera gagner une heure et demi de temps de navigation entre Compiègne et Passel !

Écluse de Montmacq
Écluse de Montmacq - © Team'O+

3 nouveaux quais

En rive droite du Canal, trois nouveaux quais sont construits pour le transbordement du fret fluvial, sur les communes de Thourotte*, Ribécourt-Dreslincourt et Pimprez.

* Réalisation du quai de Thourotte en cours de définition et de concertation avec le territoire.

Quai de Ribécourt
Quai de Ribécourt - © A-C Barbier

3 ponts créés, 8 reconstruits

Pour le maintien des routes dans le Compiégnois, trois nouveaux ponts passant sur le Canal sont construits. Quatre ponts préexistants sont reconstruits au gabarit du CSNE et quatre autres ponts sur le canal latéral à l’Oise ou l’Oise, sont reconstruits pour s’aligner avec ceux du Canal.

RD81_vue-ouvrage-art
Pont de la RD 81 - © Lavigne Chéron Architectes

DANS LE NOYONNAIS

Sur les 15 km de son tracé entre Passel et Libermont, le Canal traversera treize communes, Passel et Pont-l’Evêque étant également concernées par le secteur 1. Il sera équipé d’un port intérieur, de deux écluses et de dix franchissements routiers. Un pont d’une centaine de mètre de portée permettra à la voie ferrée Paris – Noyon de franchir le Canal.

Les écluses de Noyon et de Catigny

Le Canal accédera à la plaine du Noyonnais en franchissant une grande marche de plus de 21 mètres : l’écluse de Noyon. 8 km plus loin, l’écluse de Catigny donnera accès au plus long bief du Canal – 39,2 km jusqu’à l’écluse d’Allaines. L’intégration des deux écluses dans l’environnement a fait l’objet d’études paysagères, notamment avec l’Architecte des Bâtiments de France de l’Oise pour l’écluse de Noyon.

Écluse de Noyon
Écluse de Noyon - © SCSNE / One-AEI
Écluse de Catigny
Écluse de Catigny - © SCSNE / One-AEI

Le port intérieur du Noyonnais

Situé à cheval sur les communes de Sermaize et de Catigny, le long de la RD 934, le port intérieur du Noyonnais sera aménagé au bord d’un quai de 400 m sur le Canal. Il ouvrira la voie de la logistique fluviale, innovante et durable, aux grands acteurs de la distribution et aux filières industrielles et agricoles présents sur le territoire, pour leurs échanges au niveau national et international.


11 ponts, dont 1 ferroviaire

Pour assurer la liaison entre les communes des deux rives noyonnaises du Canal, il sera enjambé par dix ponts routiers. La ligne de train Paris – Noyon franchira le Canal à hauteur de Passel et de Pont-l’Evêque sur un pont ferroviaire construit par SNCF Réseau.

 

Vue architecturale du pont-rail
Vue architecturale du pont-rail - © SNCF Réseau / Systra

AUTOUR DU CANAL DANS LE COMPIÉGNOIS-NOYONNAIS

Cheminements doux , équipements de loisir et de tourisme à proximité du Canal, reconversion à termes des canaux existants … des aménagements complémentaires sont étudiés pour faire du CSNE une opportunité de développement durable pour le territoire. L’ensemble des acteurs locaux est impliqué et si ces projets entrent dans une cohérence globale, les partenaires financiers de la SCSNE (L’État, la Région Hauts-de-France et le Département de l’Oise) peuvent accompagner financièrement leur mise en œuvre.

 

Trans'Oise
Trans'Oise - © SCSNE